Au fil de la course : Essai seule

Note pour mieux comprendre :

Ne vous inquiétez pas. Les dates ne correspondent pas et c'est tout à fait normal. J'ai commencé à
écrire des articles pour mon blog bien avant de le lancer. C'est pourquoi les articles faisant partie du "fil de la course" commencent à partir du mois de février 2015. Dans cet article je vais parler de la première fois ou j'ai couru toute seule.

Je donne des news de ce fil en avance. Nous sommes aujourd’hui le 27/04/2015. Les dernières nouvelles du fil datent du 16 avril.

Cet article tout ça pour vous dire que j’ai testé de courir toute seule. Ma compagne de course n’étant pas disponible ce début de semaine à cause de son boulot. J’ai joggé en solo, pour tenir l’objectif fixé des 2 à 3 entraînements par semaine et aussi pour vous donner des statistiques suivies et constantes.

Je ne vous dirai pas le temps que j’ai couru en revanche je vais vous parler de mes impressions et d’un paramètre important dans la course qui est le rythme.

Grande première que de courir seule. Ce qui demande plus de motivation. Un des avantages de courir à plusieurs est que l'on se motive les uns les autres. Alors que seul(e) bien évidemment il y a uniquement votre mental qui va pouvoir vous faire vous bouger les fesses.

Hyper motivée je pars courir, toujours équipée de ma musique bien entendu.

Résultat des courses :

Je cours légèrement plus vite. Je m’en doutais, j’ai tendance à me ralentir un peu avec ma copine afin de garder le même rythme qu’elle, pour que l’on puisse courir ensemble et parler tout du long de notre entrainement. Parce que courir à deux et lui mettre tempête niveau vitesse... bé autant allé courir toute seule.

Lorsque l’on court seul(e), il est plus difficile de faire passer le temps. Il faut se forcer un peu pour éviter par exemple de penser aux petites douleurs physiques. C’est pour ça qu’il est important d’écouter de la musique. N’hésitez pas à chanter lorsque vous courez, cela vous fera travailler votre souffle en plus. Un peu de la même manière que lorsque vous parler avec quelqu’un en courant.  Rien ne vous empêche, bien sûr, d’appeler un(e) ami(e) pendant votre course au lieu d’écouter de la musique. Je vois pas mal de joggeur le faire.

Je vais tout de même vous donner un petit indice de performance.

Habituellement nous courons à un rythme moyen de 6’30’’ par kilomètre. Aujourd’hui en courant seul, mon rythme est passé à 5’50’’ par kilomètre. Je trouve que c’est une belle performance. (N’oubliez pas, il est important de savoir se jeter des fleurs de temps en temps, ça motive et ça fait du bien au moral). Je dirais donc même que c’est une performance de ouf malade!

Pour faire le point je dirais qu’avoir couru seule m'a permis de me surpasser, de me prouver que j’étais capable et surtout d’améliorer mes statistiques. Je pense renouveler cette expérience chaque semaine. 2 entraînements avec ma copine et toute seule. On verra ce que ça donnera.

La suite au  prochain épisode...

Commenter cet article.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire